Lux Anima

Faites également la promotion de votre Page MardiBoom - luxanima.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lux Anima

Que voulez vous savoir ? Je suis aussi froide et mélancolique que la trompette de Chet Baker. Je me présente aujourd'hui définitivement comme une Héraclitoridienne en contradiction.

Publié par Lux Anima

MardiBoom


































J'ai marché après la grande explosion de moi. Longtemps... A la recherche des morceaux perdus.

A travers les plaines, le murmure de mon écho se vide.

J'ai croisé un prêtre qui péchait au bord d'un trou. De mots perdus. Je l'ai laissé prêché, une perche accroché à la ligne de son arc intime.

J'ai jeté mes vêtements et j'ai plongé au plus profond de moi, le prêtre m'a dit qu'il ne fallait pas, mais c'était un long dimanche d’automne... Il a prit la perche et la laissé partir pour préserver son ennuie.

J'ai rencontré une femme a trois visage au milieu du trou. Des excroissances divergentes fleurissaient dans l'or de ses cheveux.

J'ai essayé de lui parler, mais les trois visages me répondaient trois choses différentes.Chacun pensait détenir la vérité, mais ils pointaient tous un chemin différent du bout de leur regard.

J'ai pris un chemin qu'aucun regard n'avait suivie et j'ai continué à nager.

A bout du trou, il y avait une fille et un jeune garçon qui jouaient aux échecs. Et j'ai compris...

C'est quelque chose que je ne pourrais pas vous raconter avec des mots. J'en suis incapable. Mais au lieu de faire demie tour, je continué mon chemin tout a bout du trou.

En sortant, j'ai vu un prêtre qui péchait tranquillement.

Je lui ai demandé mon chemin et dans quel lieu je me trouvais. Il m'a regardé un instant puis il m'a dit :

Tu es la où s'écrit l'histoire, tu vas là ou se tient la vie.

Laisse moi pécher, car il faut bien des prêtres pour pécher, des voyageurs qui leur demandent leur chemin et des fous pour les rendre à la vie.

Tendrement,

Lux

Commenter cet article